Les différents outils et moyens pour repérer une fuite d’eau

Publié le : 08 septembre 20217 mins de lecture

La recherche d’une infiltration d’eau doit se faire de manière professionnelle à l’aide de matériel performant. L’infiltration sera détectée par un plombier de votre département, qu’il s’agisse d’une fuite de radiateur, d’une fuite de réseau, d’une fuite de circulation d’eau dans le système de chauffage, d’une infiltration ou fuite d’eau sous l’évier de la salle de bain ou le lavabo ou encore d’une infiltration du ballon d’eau chaude.

Le testeur d’humidité

Le testeur d’humidité est un outil utilisé par un plombier professionnel. Appelé aussi « humidimètre », il permet d’intervenir rapidement en ciblant avec exactitude le lieu d’infiltration d’eau. Cela vous évitera la putréfaction du sol ou du mur où se trouve la fuite d’eau. Si vous ne souhaitez pas faire appel à un expert pour dénicher l’emplacement de l’infiltration, il vous suffit de vous procurer un testeur d’humidité ou humidimètre dans une boutique de rénovation et de bricolage en ligne. Par contre, même si vous aviez en votre possession cet outil semi-professionnel, il ne peut pas remplacer un diagnostic complet d’un plombier professionnel. Effectivement, l’artisan disposera d’autre matériel professionnel qui se combinera le testeur d’humidité pour vous assurer des résultats précis et fiables sur les causes d’infiltration de votre logement. Par ailleurs, il est possible que vous ne maitrisiez pas à la lettre les fonctionnalités de l’outil. Ce dernier vous indiquera certainement l’emplacement de la fuite au niveau de la canalisation. Toutefois, il ne pourra pas intervenir pour résoudre les problèmes. Ainsi, la meilleure solution est de faire appel à un plombier expert en détection de la fuite d’eau qui possède un humidimètre.

À lire en complément : Quand et pourquoi utiliser une caméra d'inspection vidéos ?

Le gaz traceur pour détecter une fuite d’eau dans une salle de bain

En administrant un gaz sous pression dans le réseau de votre maison, le gaz remonte directement à la surface du sol si le réseau enterré présente une fuite. En utilisant un « Reniflard », un appareil de détection des émissions de gaz, les experts en plomberie détectent les fuites ou les failles du réseau endommagé. Ce procédé consiste notamment à introduire un gaz traceur dans le réseau. Ensuite, le gaz qui est plus léger que l’air se dissout sous l’impulsion de l’eau qui le transporte dans le système de réseau. En présence d’une infiltration, il s’échappe du réseau à réparer. Puis, le gaz peut être détecté en surface par une sonde aspiratrice. Cette dernière permet de mesurer de manière continue sa concentration. Le repérage d’infiltration par gaz traceur peut également être réalisé dans un réseau vide. Par contre, il est indispensable d’utiliser une grande quantité de gaz. Voilà pourquoi, la manipulation d’un gaz traceur pour la recherche de fuite dans la salle de bain ou dans une autre pièce est exclusivement réservée à un professionnel. Sur le marché, il y a différents types de gaz traceur que les professionnels peuvent utiliser pour détecter l’infiltration dans votre maison à savoir le gaz dihydrogène, le gaz hélium, le gaz SF6 et le gaz réfrigérant.

Outil de mise en écoute des réseaux

L’électroacoustique permet à un plombier de repérer une infiltration en captant la fréquence sonore de l’eau qui s’échappe du réseau bien que la fuite soit invisible à l’œil nu. En effet, une infiltration dans la salle de bain par exemple émet des vibrations sonores et en les détectant dans les réseaux enterrés, un plombier professionnel peut connaître avec précision où il doit intervenir pour réparer le réseau. Pour ce faire, en tant qu’expert, il utilise un micro amplifié qui permet de détecter avec exactitude, y compris dans le réseau enterré, où il doit opérer. Une fuite sur un réseau génère une fréquence sonore qui se déplace notamment à une vitesse constante. De ce fait, le plombier doit positionner 2 outils de mise en écoute sur des points d’accès du réseau et chercher les similitudes entre les vibrations qu’ils enregistrent. Lorsqu’une vibration sonore d’une fuite est identifiée, l’expert procède à la détection de la position en analysant la distance entre les deux outils et la vitesse de propagation des fréquences sonores dans le réseau.

La caméra vidéo et thermique

Ce procédé professionnel permet d’examiner les parois intérieures des réseaux à l’aide d’une caméra. Après la détection des fissures, le constat des ruptures et les raccords défectueux, la caméra indique l’emplacement de la fuite à partir de son point d’entrée. Cette technique peut être combinée par un traçage des réseaux par gaz par exemple. L’inspection par caméra vidéo dispose aussi d’un système infrarouge permettant de localiser les zones de déperdition de chaleur, ce qui permet au plombier d’obtenir une image claire de la canalisation. Par ailleurs, le plombier peut également utiliser une caméra thermique pour repérer l’infiltration. Effectivement, cette dernière provoque un changement de température au niveau de l’isolation et l’outil thermique le détecte rapidement. L’analyse par un système thermographique permet alors de déceler les réseaux endommagés.

Plan du site