Tout savoir sur le salpetre

salpetre

Publié le : 24 mai 20217 mins de lecture

Un dépôt blanchâtre sur les murs d’une maison humide signale la présence de salpêtre. Non traité, ce problème d’humidité peut avoir des conséquences graves sur l’ensemble du bâtiment, mais aussi sur la santé des occupants. Découvrons ce qu’est précisément le salpêtre.

 

Qu’est-ce que le salpêtre et comment le reconnaître ?

Le salpêtre, nommé aussi « sel de pierre » ou « nitrate de potassium », est une efflorescence blanchâtre que l’on voit parfois apparaître sur les murs d’une pièce humide. Ce phénomène se produit lorsque les sels minéraux des eaux souterraines contenues sous la maison remontent le long des murs. Au contact de l’air, le salpêtre se forme sur les maçonneries, et témoigne d’un problème d’humidité important.

On retrouve plus généralement le salpêtre sur des surfaces telles que le parpaing, la pierre, la brique ou le béton. Ce sont en effet des matériaux composés de matières organiques particulièrement propices à la réaction chimique permettant le développement du salpêtre.

 

Les causes de l’apparition du salpêtre

Le salpêtre n’est qu’un symptôme d’un problème d’humidité plus ou moins important. Celui-ci peut être de différents ordres :

·        L’infiltration d’eau : lorsque les eaux de pluie s’infiltrent dans un mur poreux, présentant des fissures ou encore aux joints abîmés ;

·        La mauvaise ventilation : lorsqu’une pièce humide n’est pas suffisamment aérée, la vapeur d’eau stagne dans la pièce ;

·        Les remontées capillaires : quand les eaux souterraines remontent dans les murs par capillarité ;

·        La pression hydrostatique : lorsque de l’eau (nappe phréatique, eaux stagnantes ou fortes pluies) fait pression sur les fondations de la maison, elle finit par s’infiltrer.

 

Quels sont les dangers du salpêtre ?

Si l’aspect esthétique du salpêtre sur les murs peut déranger, les conséquences de la présence de nitrate de potassium dans une maison présente des dangers bien plus grands.

Les conséquences du salpêtre sur la santé

Comme nous l’avons expliqué, le salpêtre ne se développe que dans un environnement excessivement humide. De ce fait, la présence de cette efflorescence témoigne d’une pièce au taux d’humidité trop important. Or, ces conditions de logement peuvent provoquer des maladies chez les personnes occupant ces pièces.

L’humidité favorisant le développement des bactéries, moisissures et champignons, les réactions cutanées sont alors fréquentes, avec de l’eczéma, des boutons, de l’urticaire… Mais les habitants peuvent également souffrir de maladies respiratoires, d’allergies, de troubles ORL…

Les dangers du salpêtre sur la maison

Le salpêtre s’installe progressivement sur les murs, recouvrant les revêtements muraux. C’est donc sans surprise que les enduits, peintures ou papiers peints s’abîment en présence de salpêtre. Pourtant, c’est loin d’être le seul désagrément que peut causer le salpêtre sur une maison.

Si l’occupant des lieux ne constate que le dépôt blanchâtre sur les murs, le salpêtre s’insinue bien plus en profondeur dans les murs, provoquant des dégâts invisibles, comme la destruction progressive des matériaux de fondation, ou l’effritement de la pierre. La maison entière se fragilise, et peut devenir insalubre. Avant même d’en arriver là, la valeur du bien immobilier chute de façon vertigineuse, une conséquence fâcheuse pour tout propriétaire qui investit dans la pierre.

 

Les traitements du salpêtre

Les sels de pierre sont tenaces, et vous pourrez nettoyer les taches autant de fois que nécessaires, le salpêtre ne disparaîtra pas. C’est pour cela qu’il est important de traiter la cause du salpêtre avant de s’attarder sur les dégâts qu’il a faits. Après un diagnostic humidité, un professionnel de l’humidité pourra vous proposer plusieurs traitements contre le salpêtre.

·        Le drainage, pour évacuer les eaux souterraines vers l’extérieur de la maison ;

·        L’injection de résine, pour créer une barrière étanche empêchant l’infiltration d’eau dans les murs ;

·        La membrane d’étanchéité, posée le long des murs, stoppera l’humidité ascensionnelle ;

·        L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) pour renouveler l’air des pièces humides.

Ce n’est qu’une fois l’origine du problème résolue qu’on pourra s’attarder à effacer les traces de salpêtre, avec un enduit ou une peinture, et un assèchement des murs.

 

Vos murs présentent du salpêtre ou de la moisissure ? N’hésitez pas à faire appel à Murétanche pour résoudre vos problèmes d’humidité efficacement.

 

Plan du site