Assurer une bonne ventilation en gardant une vmc bien entretenue

L'entretien adéquat d’un système VMC se présente comme un élément immanquable lorsqu’on en possède un. Découvrez les conseils pour sa réalisation ici.

Publié le : 04 juin 20194 mins de lecture

Le système de ventilation installé dans une habitation, également nommé VMC, nécessite une maintenance. Pour la ventilation vmc à double flux, un bon nettoyage des conduits doit être effectué régulièrement afin de permettre à l’air neuf d’entrer par les évents d’insufflation…. Mais comment bien débarrasser un dispositif de la crasse ? Voici la réponse.

Connaissez-vous le VMC ?

La Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC représente une pratique courante dans les foyers aujourd’hui, mais de nombreux utilisateurs n’en comprennent peut-être pas bien ses principes de base. Comme on le remarque sur le site francehygieneventilation.fr, elle sert à purifier l’air d’une maison et à évacuer l’humidité de l’environnement de l’appartement tout en assurant une bonne ventilation des différents compartiments. Le budget alloué à sa pose dépendra des matériaux utilisés, dont la dimension du conduit, le nombre d’entrées et de prises d’air, la complexité de la pose, mais également la superficie du logement. Autrement dit, dans un édifice, un tel dispositif répond donc à un lot de mécanismes conçus pour garantir le renouvellement de la circulation de l’air, et en particulier dans les salles qualifiées humides ou qui sont susceptibles de conserver des odeurs comme les toilettes, ou encore la cuisine.

Comment procède-t-on à son entretien ?

L’entretien de vmc doit être régulier. On commence toujours par la préparation des outils. Il est préférable ensuite d’arrêter le système avant d’effectuer les prochaines étapes. Avec un escabeau par exemple, on démonte les bouches et on nettoie la gaine avec des matériels spéciaux comme un aspirateur. On remarque facilement l’accumulation des saletés sur le filtre. Pour réaliser cette opération, plusieurs passages de chiffon humide seront nécessaires. Il faut également dépoussiérer et dégraisser la bouche d’extraction. Avant enfin de tout remettre en place, on vérifie bien si tout est bien nettoyé et on la replace. On démonte ensuite le moteur de ventilation, on enlève toutes les crasses qui se dissimulent dans les différentes parties du dispositif. On passe l’aspirateur puis on remet tout en place soigneusement. Il ne faut pas également oublier la substitution des piles des bouches de VMC.

Pourquoi ne pas confier l’entretien à un professionnel ?

Lors de l’entretien d’une ventilation de maison, il est possible que des vices cachés soient perçus par un connaisseur, qui peut suggérer le remplacement de certaines pièces. On conseille souvent donc aux propriétaires de faire appel, au moins tous les trois ans, à une spécialiste pour nettoyer en profondeur. La proposition est valable aussi pour installer une vmc. En outre pour les VMC à gaz, l’expertise se présente comme une obligation.

Plan du site