Comment remplacer la vitre d’un insert ?

Publié le : 08 septembre 20216 mins de lecture

Remplacer soi-même la vitre d’un insert est tout à fait possible. Outre la motivation, il suffit de se procurer des outils adéquats et de suivre des instructions. Il est capital de bien exécuter chaque étape au risque de voir des fuites de chaleur. Les raisons qui obligent à changer le verre d’insert sont diverses. Par ailleurs, la règlementation exige l’entretien annuel d’une cheminée qui comprend le changement de la vitre d’insert. Dans tous les cas, les astuces pour les travaux sont les mêmes.

Dévisser et retirer l’ancienne vitre

Les travaux commencent par le démontage de la porte de cheminée en vue de retirer ensuite l’ancienne vitre insert. Il est de votre intérêt de garder cet élément intact afin de le faire remplacer. En effet, des magasins spécialisés proposent un tel service. Autrement, il vous faudra prendre les caractéristiques de la verrière usée et d’en acheter un nouveau avec des dimensions compatibles.

Sachez aussi qu’il vous faut un verre trempé et non un produit standard. Traité thermiquement pour résister aux chaleurs, ce matériau trempé constitue une solution adaptée à votre cheminée. S’il s’agit d’un nouveau vocabulaire pour vous, cliquez ici pour en savoir plus.

Pour mener à bien le retrait de l’ancien vitrage, vous aurez besoin d’un tournevis à tête plate ou d’une clé à molette selon le type des vis. N’oubliez pas de mettre des gants pour protéger vos mains. Une pince vous sera également nécessaire si l’accessoire usé est relié au cadre de votre foyer par un dispositif de pinçage.

Selon votre modèle de cheminée, il est possible que des crochets participent à la fixation du vitrage. Ils sont à décrocher avant le remplacement de vitre d’insert. Puis, vérifiez la qualité du joint après son retrait dans le cas où cet élément risque de ne plus satisfaire la performance du chauffage.

Nettoyer l’emplacement de la vitre d’insert

Une fois toutes les fixations enlevées, vous pouvez ôter aisément l’ancien verre en inclinant un peu la porte. Par la même occasion, un coup de brosse ou de soufflerie va vous débarrasser des poussières, de suies, de rouilles, de colles séchées ou d’autres types de saletés.

N’hésitez pas à effectuer un grattage de surface si certains détritus persistent. Effectivement, une petite bosse peut nuire au remplacement de vitre d’insert en créant un orifice pour la perdition de chaleur. Le nettoyage concerne notamment les deux supports de logement en forme de L.

Le caractère hermétique et la productivité de votre cheminée en dépendent. Il est possible que des bouts de verrière y soient restés collés si ce dernier est abîmé. Vous pouvez vérifier le nivelage du cadre en faisant parcourir un doigt. Sinon, vous remarquerez un tel défaut au moment de poser le nouveau verre de l’insert.

Poser et fixer le nouveau verre

Afin de mettre en place le nouveau verre, inclinez-le légèrement et laissez les coins du bas se heurter à ceux du logement. Pensez à vérifier qu’aucun côté se balance quand vous y appuyez. Un tube de colle va vous aider à installer convenablement le joint d’étanchéité. L’humidification du canal va faciliter cette intervention. Patientez une à deux heures pour le séchage de la colle.

Il est important de conserver les dimensions de l’ancien vitrage. Même si vous n’avez modifié que l’épaisseur, l’installation ne pourra pas se faire correctement. Tout ce que vous avez retiré à la première étape doit retrouver sa place sur le système. Les vis doivent être serrées modérément pour éviter au matériau de craqueler sous la pression.

Procurez-vous de nouvelles vis ou de nouvelles pincettes si vous jugez qu’elles nécessitent d’être remplacées. Il en est pareil pour les crochets s’ils sont endommagés durant les étapes de rétraction. La robustesse du système de fixation en découle étroitement. L’emboîtement du joint avec le vitrage dans le cadre du foyer devra se dérouler sans forçage ni trop de jeu.

Vérifier l’installation

D’une part, la vérification relève des différentes pièces et des éléments de fixation qui doivent être à leurs places. D’autre part, elle est incontournable pour assurer la qualité de l’installation. Veillez à ce que l’inclinaison ou le secouement du foyer ne génère aucun bruit. Si tel n’est pas le cas, il faudra resserrer les vis, parfaire le joint, repositionner les pinces ou les crochets. Vous n’aurez qu’à écouter pour détecter la source du désagrément.

Remettez la porte de la cheminée en place et vérifiez qu’aucun flux de chaleur ne passe à travers le vitrage. Faites un tour dans un magasin de bricolage pour dénicher tous les ustensiles requis pour le remplacement de la vitre d’insert. Pour éviter que l’ancien ou le nouveau verre tombe, demandez l’assistance d’une autre personne. Il convient de ne pas retirer brutalement la vitre d’insert usée. Vous risquez de la briser et de vous blesser ou faire du mal à quelqu’un dans la maison par les débris.

Plan du site