Comment choisir ses vis de chantier ?

vis de chantier

Publié le : 08 septembre 20216 mins de lecture

Que l’on se lance dans du petit bricolage, ou dans un grand chantier, le choix des vis doit être adapté à l’utilisation, et au matériau à visser. Berner vous invite à découvrir les différents formats et usages des vis, pour bien choisir votre visserie de chantier.

Choisir des vis : quels critères prendre en compte ?

Le choix d’une vis doit essentiellement porter sur la longueur, le pas de vis (distance entre deux fils d’une vis), et le diamètre de la vis. Ces mesures doivent être sélectionnées selon trois critères importants :

·         Le type de matériau du support et de l’objet à fixer : selon la matière à visser, le filetage (ou pas de vis) varie. Il doit être grossier, avec une extrémité pointue, pour le bois, ou le métal fin, comme la tôle. À l’inverse, le pas de vis doit être fin et à bout plat pour du métal épais.

·         L’épaisseur du support : ce critère déterminera le diamètre et la longueur de la visserie à choisir. On sélectionnera un modèle de vis long et épais pour un ancrage puissant, résistant à l’arrachement ou la rupture, en prenant toujours garde à ce que la vis ne dépasse pas du support.

·         Le poids et l’épaisseur de l’objet à fixer : les critères sont ici les mêmes que pour l’épaisseur du support. Plus l’objet sera lourd et épais, plus la vis devra être longue et large, pour assurer une fixation solide.

Des vis pour chaque usage

Il existe une multitude de vis différentes, et chacune d’elles a un usage bien particulier. Ainsi, vous pouvez choisir des vis selon l’utilisation.

·         La vis pour bois et aggloméré (VBA) : sans pré-perçage ou avant-trou, cette vis ne fend pas le bois, grâce à sa pointe profilée, son filetage sur toute la longueur, et sa tête fraisée ;

·         La vis pour plaque de plâtre : idéale pour les ossatures métalliques pour cloisons et plafonds, cette vis traverse le plâtre et s’insère directement dans le métal, grâce à son filetage moyen sur toute la longueur de la vis, et sa tête fraisée en forme de trompette. On la reconnaît à sa forme très pointue, sa couleur noire, et son empreinte cruciforme ;

·         La vis à tôle : avec son filetage similaire au VBA, la vis à tôle peut avoir une tête fraisée, bombée ou ronde, voire hexagonale. Elle se fixe parfaitement sur les matériaux synthétiques, et présente une empreinte droite ou cruciforme ;

·         Le tirefond : traditionnellement utilisés pour l’assemblage de charpente, les tirefonds ne sont pas filetés jusqu’à la tête de vis, afin de faciliter le placage des deux éléments à assembler. Ce sont généralement de grosses vis à tête hexagonale ou carrée.

Matières, empreintes et finitions

Selon l’usage de la vis, il faudra se tourner vers des modèles fabriqués à partir de métal plus ou moins dur, avec ou sans traitement.

·         La vis en acier sans traitement est sensible à la casse et la corrosion, mais plus dure que le fer ;

·         La vis en acier phosphaté profite d’un traitement noir mat la rendant inoxydable ;

·         La vis en acier zingué est grise argentée, et a une résistance à l’oxydation faible à moyenne ;

·         La vis en acier bichromaté est jaune dorée, et offre une plus grande résistance à l’oxydation ;

·         La vis en acier chromé est choisie pour le côté esthétique de sa surface effet miroir, et son risque d’oxydation faible ;

·         La vis en acier laitonné est dorée, esthétique, mais peu résistante à l’oxydation ;

·         La vis en inox A2-70 offre une bonne résistance à la corrosion, et une résistance mécanique standard ;

·         La vis en inox A4-80 offre une excellente résistance mécanique et à la corrosion.

Pour vous assurer une visserie de qualité, votre quincaillerie pro Berner met à votre disposition tout type de vis, pour des travaux de chantier sécurisés et résistants.

Plan du site