Quelles aides pour réaliser ses travaux d’isolation ?

travaux d’isolation

Publié le : 14 novembre 20184 mins de lecture

Il est très utile d’améliorer l’isolation thermique de son habitation pour en limiter les déperditions de chaleur et ainsi réaliser d’importantes économies énergétiques. Par ailleurs, si les travaux de rénovation thermique ont un coût, il existe plusieurs aides financières visant à les rendre plus accessibles aux particuliers.

L’Etat incite les particulier à isoler leur logement

Les logements mal isolés voient la majeure partie de la chaleur issue de leurs appareils de chauffage s’échapper vers l’extérieur, forçant leurs résidents à consommer plus d’énergie. Or cette énergie, qu’elle provienne de l’électricité, du gaz ou du fioul, est génératrice de gaz à effet de serre en grande quantité lors de sa production ou de sa consommation et a donc un impact environnemental non négligeable. Par ailleurs, la demande en électricité est parfois difficile à satisfaire, notamment lors des hivers les plus froids. Pour ces raisons, l’Etat, depuis plusieurs années, incite les particulier à investir dans l’isolation thermique de leur habitation en s’adressant à des professionnels tels que https://www.breizeco-isolation.fr/, et les y aide par la distribution de subventions financières. L’objectif fixé est une baisse des besoins énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre de 20% d’ici à 2020.

À lire en complément : Isoler ses combles à 1 euro : Qui peut en profiter ?

Isoler sa toiture gratuitement

L’isolation des combles est essentielle à toute rénovation thermique, car c’est par la toiture que s’échappe la majeure partie de la chaleur d’une maison mal isolée. C’est aussi pour cela que l’isolation des combles est le chantier le plus subventionné par l’Etat qui, à l’aide de la prime énergie, la finance à 100 % pour des milliers de foyers français. L’offre est soumise à quelques critères. Il faut par exemple que les combles concernés soient des combles perdus, donc impossibles à aménager, et qu’ils ne disposent pas d’une isolation de moins de 15 ans. Il faut encore que le ménage ne dépasse pas un certain plafond de revenus, car l’offre de gratuité et les subventions pour la rénovation thermique en général sont réservées aux foyers à faibles revenus. Malgré ces quelques restrictions, l’offre demeure cependant très accessible. Sur des critères semblables, il est également possible de faire isoler gratuitement un garage, une cave ou un vide sanitaire.

D’autres aides partielles mais importantes

Les ménages ne remplissant pas les conditions précédentes, ou souhaitant effectuer des travaux non éligibles à l’offre de gratuité, comme l’isolation des murs ou de fenêtres, peuvent prétendre à des aides partielles. Ils peuvent souscrire un prêt à taux zéro pouvant atteindre 30 000 euros remboursables sur 15 ans, ou bénéficier d’un crédit d’impôt leur permettant de déduire 30 % du coût des travaux de leur déclaration de revenus. Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH) peuvent couvrir jusqu’à 50 % de ce coût, dont il est encore possible de diminuer la TVA, la faisant passer de 10 à 5,5 %. Comme pour l’offre de gratuité de l’isolation de toiture, il est facile et rapide de tester son éligibilité à ces aides auprès d’un professionnel de l’isolation.

Plan du site